06 août 2012

Traitement antithrombotique pour la fibrillation auriculaire

La fibrillation auriculaire (FA) est l’arythmie cardiaque soutenue la plus fréquente. Sans thrombo-prophylaxie, le risque d'accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique chez les patients présentant une FA non-rhumatismale, comme observé en 1994 [Arch Intern Med. 1994;154(19):2254] dans les bras de contrôle des essais cliniques de thérapie antithrombotique de la FA, est d'environ 5% par an. Selon D.E. Singer et al., environ un patient sur trois avec une FA a également une maladie coronarienne. Toutefois, l'approche optimale de... [Lire la suite]
Posté par lansium à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 juillet 2012

Ablation de la fibrillation auriculaire par radiofréquence

Dans des études de référence des années 1990, Haïssaguerre et ses collaborateurs (Hôpital Cardiologique du Haut-Lévêque, Bordeaux-Pessac, France) ont montré que la plupart des déclencheurs focaux sont dans les manchons du myocarde à la jonction de la veine pulmonaire et l'oreillette gauche. Ils ont ensuite montré que l'ablation par cathéter de ces foyers ectopiques peut éliminer la fibrillation auriculaire chez certains patients. Bien que l’ablation de la fibrillation auriculaire par cathéter par radiofréquence ne soit plus... [Lire la suite]
Posté par lansium à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 juillet 2012

FAP

La fibrillation auriculaire (FA) se caractérise par un rythme cardiaque rapide provoquant la contraction irrégulière et rapide du cœur. La fibrillation auriculaire paroxystique (FAP) constitue une des formes de FA fréquemment rencontrée en pratique clinique. La fréquence de la FAP est incertaine car jusqu'à 90% des épisodes sont asymptomatiques, y compris certains qui durent plus de 48 heures. Classification La FAP désigne un, ou plusieurs, épisode(s) de FA de terminaison généralement spontanée, d’une durée inférieure ou égale à 7... [Lire la suite]
16 juillet 2012

FA : traitement de première intention

La fibrillation auriculaire (FA) est l'arythmie cardiaque soutenue la plus fréquente. La FA se caractérise par une disparition du rythme sinusal (rythme normal) remplacé par des contractions rapides, jusqu'à 400 à 600 par minute. Les battements des oreillettes sont alors inefficaces provoquant ainsi la contraction irrégulière et rapide des ventricules. Même si elle peut survenir chez les patients dont le cœur est par ailleurs normal, elle est plus fréquemment associée à des maladies cardiovasculaires et peut entraîner une morbidité... [Lire la suite]
11 juillet 2012

Rythme cardiaque et FA

Le cœur durant son rythme normal : le rythme sinusal Le cœur se trouve entre les deux poumons, au milieu de la poitrine, derrière le sternum, légèrement à gauche. Une membrane double, appelée péricarde, enveloppe le cœur. Il peut peser entre 200 et 425g et sa taille est un peu plus grosse que celle d'un poing. Chaque jour, il bat environ 100 000 fois et pompe environ 7 200 litres de sang. Le cœur est une puissante pompe musculaire composée de quatre cavités qui fournit de l'oxygène au corps. Il est divisé en deux... [Lire la suite]
04 avril 2012

Le pronostic de la fibrillation auriculaire

Une fibrillation auriculaire est un rythme cardiaque irrégulier et souvent rapide. Le rythme irrégulier, ou arythmie, provient des impulsions électriques anormales dans les cavités supérieures (oreillettes) du cœur qui causent le rythme cardiaque (contraction du ventricule) d'être généralement rapide et irrégulier. L'irrégularité peut être continue ou non. En général, les perspectives pour la plupart des individus avec une fibrillation auriculaire sont bonnes, en fonction de la cause de la maladie et de la façon dont le patient... [Lire la suite]
Posté par lansium à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 mars 2012

La fibrillation auriculaire

La fibrillation auriculaire (FA) est une affection cardiaque qui provoque un rythme cardiaque irrégulier et souvent anormalement rapide. C’est l'arythmie la plus fréquemment diagnostiquée chez les adultes et l'on estime que sa prévalence pourrait plus que doubler d’ici 2050. Lorsque le cœur bat normalement, les parois musculaires se contractent pour forcer le sang hors du cœur et dans tout le corps. Les parois se détendent ensuite de sorte à ce que le cœur puisse à nouveau se remplir de sang. Ce processus est répété à chaque... [Lire la suite]
Posté par lansium à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,