20 août 2012

Interféron pégylé lambda

Il y a vingt ans, les patients atteints d’une hépatite C due au virus (VHC) de génotype 1 suivaient une monothérapie par interféron et 5% obtenaient une réponse virologique soutenue (RVS). Les résultats se sont améliorés jusqu’à une RVS de 45% avec une bithérapie peginterféron/ribavirine. Maintenant, la trithérapie peginterféron/ribavirine/inhibiteur de protéase permet une RVS jusqu'à 75%. Quelle sera la suite ? Il y a actuellement deux inhibiteurs de la protéase approuvés, telaprevir et boceprevir. Il y a maintenant quatre... [Lire la suite]
Posté par lansium à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 août 2012

Traitement des patients porteur du VHC de génotype 3

Le génotype 3 est un type courant d'infection par le virus de l’hépatite C (VHC) et la thérapie standard à l'aide d'interféron pégylé (PEG-IFN) et ribavirine (RBV) est très efficace chez ces patients. Alors qu’un traitement court de 16 semaines peut résulter en des réponses thérapeutiques comparables, les taux de rechute sont souvent élevés. Un traitement de 24 semaines est donc préférable et devrait donner lieu à un taux de réponse virologique soutenue (RVS) de plus de 70%. Le traitement de 24 semaines est particulièrement... [Lire la suite]
Posté par lansium à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 août 2012

Nouveautés dans le traitement du VHC de génotype 2 ?

Le génotype 2 (VHC-2) représente 8% des patients porteurs chroniques du virus de l'hépatite C (VHC) en Europe. Répartition des génotypes du virus de l'hépatite C en Europe et en France :  Taux de prévalence (%)HCV-1 (%)HCV-3 (%)HCV-2 (%)HCV-4 (%)HCV-5 (%)HCV-6 (%) France (2004) 0.84 57.0 20.8 9.3 8.9 2.7 0.2 Moyenne Européenne 1.6–1.8 64.4 25.8 8.2 6.3 – – En raison de la réponse favorable au traitement à base d'interféron, ce groupe est considéré comme « facile à traiter » ainsi que... [Lire la suite]
Posté par lansium à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 juillet 2012

Le développement de médicaments anti-VHC

À la mi-2011, l'approbation des premiers inhibiteurs de protéase du virus de l'hépatite C (VHC), boceprevir de Merck-(Victrelis) et telaprevir Vertex (Incivek / Incivo), a marqué le début de l’ère des antiviraux à action directe (DAA). Bien que ces deux médicaments doivent être utilisés avec l'interféron pégylé (PEG-IFN) et la ribavirine (RBV), leur utilisation augmente la probabilité de guérison et offre la possibilité d'un traitement raccourci. Dans la vraie vie, endurer et administrer une thérapie à base d’inhibiteur de protéase... [Lire la suite]
09 juillet 2012

Des traitements pour l'hépatite C sans interféron sont à venir

La bithérapie avec l'interféron pégylé et la ribavirine a longtemps été la norme de soins pour une infection par l'hépatite C chronique. Efficaces pour obtenir une cure pour environ la moitié de ceux traités, ces médicaments sont associés à des effets secondaires extrêmement difficiles. Administré par injection, l'interféron est utilisé depuis la fin des années 1980 dans le traitement de l'hépatite C chronique. L'interféron pégylé a rendu son action prolongée et a amélioré sa facilité d'utilisation. L’ajout de ribavirine, administrée... [Lire la suite]
Posté par lansium à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 juillet 2012

TMC435 et daclatasvir, sans Interféron

Le 29 juin 2012, Medivir AB (Stockholm, Suède) a annoncé que l'étude d’association de phase II sans interféron de TMC435 et daclatasvir (BMS-790052) va commencer en Juillet. L'étude inclura environ 180 patients, naïfs de tout traitement précédent ou répondeurs nuls, infectés par le virus de l’hépatite C (VHC) de génotype 1a et 1b et évaluera la combinaison des composés expérimentaux TMC435 (Medivir) et daclatasvir (Bristol-Myers Squibb), avec ou sans ribavirine, dans quatre cohortes différentes de 12 ou 24 semaines de traitement.... [Lire la suite]

11 avril 2012

La course à la thérapie sans interféron

Dans les essais cliniques de phase III, la combinaison de boceprevir ou telaprevir avec PEG-IFN-α/ribavirine a montré une augmentation de la réponse virologique soutenue (RVS) par rapport au traitement PEG-IFN-α/ribavirine (67-75% et 38-44%, respectivement) chez les patients naïfs de traitement. Comme ces nouvelles trithérapies ont également résulté en une augmentation des taux de réponse virologique rapide (RVR ; taux indétectables de l'ARN du VHC à la semaine 4 de la trithérapie), la thérapie guidée par la réponse pour... [Lire la suite]
20 février 2012

Gestion de la sécurité de l'usage clinique de boceprevir et telaprevir

L'ajout des agents antiviraux à action directe (AAD), Telaprevir (TVR) ou boceprevir (BOC) à l'interféron pégylé (PEG-IFN) et ribavirine (RBV) représente une nouvelle ère de la thérapie associée à une amélioration des taux de réponse au traitement et une altération du profil de tolérance par rapport à PEG-IFN/RBV.  Dans la pratique clinique, la gestion efficace de la sécurité et des interactions médicament-médicament sera essentielle pour optimiser les avantages offerts par ces agents pour les patients infectés par le virus de... [Lire la suite]
Posté par lansium à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 février 2012

Coût-efficacité de la trithérapie avec télaprévir

Le telaprevir est peu susceptible d'être rentable comme agent de première ligne dans le traitement de patients naïfs atteints de l'hépatite C génotype 1 avec le polymorphisme CC de l'interleukine 28B, selon la modélisation économique des données publiées. La plupart de ces patients n'ont pas besoin de telaprevir ; les deux tiers environ auront une réponse virologique soutenue (RVS) avec traitement standard interféron alfa pégylé/ribavirine. Économiquement, il est plus sensé de tenter d'abord cette approche, en gardant en réserve... [Lire la suite]
Posté par lansium à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 février 2012

Durée optimale de traitement et VHC génotype 1

La rapidité de disparition du virus lors du traitement antiviral de l'hépatite C chronique avec le peginterféron/ribavirine est corrélée avec le taux de guérison. Plus tôt le virus devient indétectable, plus élevé est le taux de réponse. La clairance virale dans les 4 premières semaines de traitement est appelé une réponse virologique rapide (RVR). Le taux de RVR varie entre selon les différentes populations, avec la RVR la plus élevée observée chez les patients Asiatiques et la plus faible chez les patients Afro-Américains. ... [Lire la suite]
Posté par lansium à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,