Vitamine D et hépatite

Des résultats présentés à la Digestive Disease Week 2011 montrent que 64% des patients atteints du virus de l'hépatite B (VHB) ou du virus de l'hépatite C (VHC) ont des faibles taux de vitamine D. Compte tenu de ces résultats, les chercheurs exhortent les cliniciens à surveiller les taux de vitamine D chez tous les patients atteints d'hépatite virale chronique.

« Si nous traitons la carence en vitamine D, nous pourrons potentiellement diminuer le taux élevé d'ostéopénie et d'ostéoporose dans cette population, y compris la perte osseuse liée à certains des traitements antiviraux » a déclaré Maya Gambarin-Gelwan du Weill Cornell Medical College, New York City (USA).

sunshine_animationJusqu'à 53% des patients avec une cirrhose liée à l'hépatite virale développent une ostéoporose. Le dysfonctionnement hépatique peut augmenter le risque d’ostéoporose en raison du rôle du foie dans la conversion de la vitamine D3 en 25-hydroxy-vitamine D (25[OH]D). Étant donné le risque de perte osseuse associée aux faibles taux sériques de 25[OH]D, Gambarin-Gelwan et ses collègues ont cherché à déterminer la prévalence d'insuffisance et de carence en vitamine D chez les patients atteints par le VHB et le VHC traités au Weill Cornell Medical Center entre Janvier 2007 et Octobre 2009.

Des études antérieures avaient déjà montré que des taux de vitamine D faibles sont généralement plus fréquents chez les patients ayant une fibrose avancée ou une cirrhose. Toutefois, cette étude montre que l'insuffisance peut également être observée chez des patients non cirrhotiques atteints d'hépatite B ou C, en particulier ceux atteints d'hépatite B chronique.

Malgré cette forte prévalence de la carence en vitamine D, seule une minorité de patients (environ 20%) atteints d'hépatite virale chronique ont vu leur taux de vitamine D suivi régulièrement. Comme l'ostéoporose est connue pour se produire plus fréquemment en cas de cirrhose et que la carence en vitamine D est associée avec le développement de l'ostéoporose, ces résultats soulignent l'importance de la surveillance régulière des taux de vitamine D dans cette population.

Selon Gambarin-Gelwan, « les gastro-entérologues et les hépatologues paient trop peu d'attention aux taux de vitamine D ».

Poster : Su1302, Prevalence of Vitamin D Deficiency in Patients with Chronic Viral Hepatitis

 

Autres messages dans cette catégorie : VITAMINE D - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Je carbure à la vitamine D =) je prend urgovital car sur Paris le soleil...

  • VITD

    quel ttt pour un deficit en vitD avec hepatite c A3F3

Poster un commentaire