Le pronostic de la fibrillation auriculaire

Une fibrillation auriculaire est un rythme cardiaque irrégulier et souvent rapide. Le rythme irrégulier, ou arythmie, provient des impulsions électriques anormales dans les cavités supérieures (oreillettes) du cœur qui causent le rythme cardiaque (contraction du ventricule) d'être généralement rapide et irrégulier. L'irrégularité peut être continue ou non.

En général, les perspectives pour la plupart des individus avec une fibrillation auriculaire sont bonnes, en fonction de la cause de la maladie et de la façon dont le patient répond au traitement. Les données des essais cliniques ont montré que les individus peuvent vivre aussi longtemps avec une fibrillation auriculaire avec un rythme cardiaque contrôlé.

  • La complication la plus dangereuse de la fibrillation auriculaire est l'accident vasculaire cérébral (AVC).

Quelqu'un avec une fibrillation auriculaire est environ 3 à 5 fois plus susceptible d'avoir un AVC que quelqu'un qui n'a pas de fibrillation auriculaire. Le risque d'AVC dû à la fibrillation auriculaire chez les personnes âgées 50-59 ans est d'environ 1,5%. Pour les 80-89 ans, le risque est d'environ 30%.

  • Une autre complication de la fibrillation auriculaire est l'insuffisance cardiaque.

Dans une insuffisance cardiaque, le cœur ne se contracte plus et ne pompe plus aussi fortement qu’il le devrait. La contraction très rapide des ventricules dans la fibrillation auriculaire peut affaiblir progressivement les parois musculaires des ventricules.

Les personnes qui ont des épisodes occasionnels et de courte durée de la fibrillation auriculaire peuvent ne nécessiter aucun traitement supplémentaire autre que d'éviter les déclencheurs de leurs épisodes, tels que la caféine, l'alcool, ou la suralimentation.

Autres messages dans cette catégorie : FIBRILLATION AURICULAIRE - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire